Mot-clé
Chargement…...
NIBIO map of timber volume at Svartediket, Bergen, Norway (2023)

La détection d'une forêt norvégienne

détection marche télédétection

Les forêts en tant que média environnemental

Les 12 et 13 septembre 2023, le Bergen Center for Electronic Arts (BEK) a accueilli Jennifer Gabrys pour un atelier participatif et une promenade sur les technologies forestières intelligentes. En compagnie d'artistes visuels, d'architectes, d'écologistes et d'artistes sonores, le groupe a exploré différentes manières de s'engager dans le calcul à travers des processus numériques, organiques et écologiques.

Forests as Environmental media workshop, with view of remote sensing maps, Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Atelier sur les forêts en tant que média environnemental, avec vue sur les cartes de télédétection, Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Au cours de l'atelier du 12 septembre, nous avons tout d'abord examiné les processus de calcul des forêts et les forêts qui calculent en examinant la prolifération des technologies numériques qui surveillent et gèrent les forêts tout en se demandant comment les forêts végétalisent la technologie. Nous avons examiné des exemples de forêts intelligentes, y compris les propositions de Foresterie 4.0 en Norvège et au-delà. Nous avons écouté des épisodes de Smart Forests Atlas Radio sur la cartographie , le suivi et la prévision de la déforestation en Amazonie brésilienne. À partir de ce matériel, nous avons discuté de la manière dont une gamme pluraliste de technologies numériques et de pratiques de détection constituent des mondes forestiers différents. Nous nous sommes demandé comment la forêt norvégienne pouvait être identifiée, localisée et expérimentée. Nous avons également travaillé en atelier sur différentes idées de boîtes à outils de détection forestière que nous pourrions fabriquer, apporter ou proposer pour documenter et détecter différents états de la forêt.

Forests as Environmental media workshop, participants developing forest sensing toolkits, Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Atelier sur les forêts en tant que média environnemental, participants développant des outils de détection des forêts, Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Le deuxième jour de notre événement, nous nous sommes promenés à Bergen, dans la zone forestière de Svartediket. Nous avons apporté divers outils de détection forestière ainsi qu'un drone pour les tester sur le site. Nous avons également rencontré Gro Kampp Hansen, conseiller principal et expert forestier à Statsforvaltaren i Vestland, qui a décrit les pratiques actuelles d'utilisation des terres forestières et le rôle de la technologie dans l' orientation des décisions de gestion, en particulier grâce à l'utilisation de données et de cartes de télédétection . Comme l'a souligné M. Gro, sur le site de Svartediket, les terres ont été progressivement déboisées et n'ont pas pu se régénérer en raison du pâturage des animaux. Lorsque ces activités ont finalement cessé, les forêts ont commencé à se régénérer. Dans le même temps, une campagne de plantation massive d' arbres a été lancée afin de créer une réserve de bois pour la région. Des épicéas ont été plantés et ont bien poussé grâce à l'abondance des précipitations. Aujourd'hui, environ 15 % du Vestland sont des forêts gérées qui ont été plantées d'épicéas et qui constituent 95 % des forêts de la région. Il existe plusieurs zones forestières différentes dans cette région, dont certaines sont plus viables commercialement que d'autres.

Drone view of Bergen Foresters walking at Svartediket, as part of the Forests as Environmental Media workshop, Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Vue de drone des forestiers de Bergen marchant à Svartediket, dans le cadre de l'atelier "Forests as Environmental Media". Images de drone réalisées par Thomas Bugaj avec le Bergen Center for Electronic Arts (BEK) et Smart Forests, 2023. CC BY-NC-SA 4.0.

Arrêt 1 : Forêts satellites

Lors du premier arrêt consacré à la détection forestière, nous avons commencé par les satellites les plus éloignés de la Terre. Gro nous a parlé de l'utilisation des données de télédétection pour identifier les arbres à récolter. Grâce à la lumière infrarouge, il est possible de documenter les taux et les types de photosynthèse, tout en identifiant les différentes espèces d'arbres. Cela est particulièrement utile pour localiser des arbres tels que l'épicéa de Sitka, qui peut envahir d'autres écosystèmes. Statsforvaltaren i Vestland utilise des données de télédétection pour identifier les sites de récolte. Au niveau national, les sites de récolte sont comparés aux données sur les points chauds de la biodiversité, et l'on analyse si des arbres ont été replantés après une récolte. L'objectif du bureau du gouverneur du comté est de s'assurer que "des forêts productives succèdent à des forêts productives" et que le bois est disponible pour les générations futures. Si la replantation n'a pas lieu, le bois viendra à manquer, même si les propriétaires forestiers considèrent la replantation comme un coût supplémentaire à supporter. L'espèce la plus couramment plantée dans cette région est l'épicéa commun, mais il n'est pas originaire du Vestland, où l'on trouverait plutôt des forêts de pins et de feuillus. Nous avons examiné une carte NIBIO de Svartediket qui utilise des données de télédétection pour documenter les sites d'exploitation. Cependant, lorsque nous nous sommes trouvés à côté des sites de récolte documentés, nous avons constaté qu'ils étaient remplis d'arbres. Ici, lors de notre premier arrêt, nous avons déjà noté une divergence entre la vue satellite et la vue depuis le sol . Nous avons également appris que, d'après cette vue satellite, "le volume est une valeur " et que la densité des arbres peut indiquer dans quelle mesure un site est commercialement viable pour la récolte.

View of NIBIO harvest sites map at Svartediket, Bergen. Produced by Gro Kampp Hansen, 2023.

Vue de la carte des sites de récolte NIBIO à Svartediket, Bergen. Fourni par Gro Kampp Hansen, 2023.

Arrêt 2 : Forêts orthophotographiques

Sur le deuxième site, nous avons examiné des orthophotos élaborées à partir d'images aériennes, qui peuvent être particulièrement utiles pour mesurer les distances réelles, y compris la hauteur des arbres. Les différentes nuances de vert sur l'orthophoto indiquent les différentes zones de plantation des arbres, ainsi que les endroits qui pourraient être plus matures et prêts à être récoltés. L'emplacement et l'étendue des arbres dans cette zone sont également importants car Svartediket est le réservoir d'eau potable de Bergen, et la végétation est donc importante pour stabiliser les pentes et éviter l'érosion et les avalanches. Les orthophotos peuvent être un moyen important de fournir des détails supplémentaires que les données satellitaires pourraient ne pas être en mesure de fournir, en fonction du jeu de données.

Orthophoto of Svartediket, Bergen, Norway (2023). Produced by Gro Kampp Hansen

Orthophoto de Svartediket, Bergen, Norvège. Fournie par Gro Kampp Hansen, 2023.

Arrêt 3 : Forêts au laser

Lors de notre troisième arrêt, nous avons comparé une carte de la hauteur des arbres produite par lidar, qui serait une bonne indication de l'âge et du volume des arbres, ainsi que de leur valeur probable. Cela permet au bureau du gouverneur du comté d'estimer la valeur probable du peuplement forestier, qu'il peut partager avec les propriétaires fonciers. Comme nous l'avons appris, de nombreux cartographes se trouvent dans l'est de la Norvège, où ils identifient et analysent la structure de la forêt. Ces cartographes visitent rarement les forêts qu'ils analysent et prennent leurs décisions sur la base de données de télédétection, d'images lidar et d'autres ensembles de données. Ils identifient les espèces d'arbres, délimitent les peuplements d'arbres et envoient les données aux sociétés de cartographie, qui sont ensuite envoyées sur le terrain pour formuler des recommandations à l'intention des propriétaires forestiers. Sur ce site, près du lac Svartediket, nous avons pu observer différents peuplements d'arbres, notamment des épicéas et des bouleaux qui s'étaient régénérés naturellement. Les cartographes forestiers formulent des recommandations à l'intention des gestionnaires forestiers, souvent tous les 20 ans, mais les propriétaires fonciers doivent acheter les plans pour guider leurs décisions. Le Vestland compte environ 16 000 propriétaires fonciers, dont les parcelles sont souvent étroites et comportent de petites parcelles d'arbres. Ces propriétaires n'ont donc souvent pas une grande expérience de la sylviculture, mais on assiste à une évolution vers la création de conseils locaux de gestion forestière et d'organisations du bois parmi les propriétaires fonciers, afin de permettre une prise de décision plus collective et d'identifier des objectifs pour la forêt. Les plans que Statsforvaltaren i Vestland aide à organiser et à financer sont destinés à faciliter ces processus.

Lidar model of tree heights at Svartediket, Bergen, Norway. Produced by Gro Kampp Hansen, 2023.

Modèle Lidar de la hauteur des arbres à Svartediket, Bergen, Norvège. Fourni par Gro Kampp Hansen, 2023.

Arrêt 4 : Forêts interopérables

À la quatrième étape, nous avons examiné des "cartes d'opérateurs", produites par des programmes qui rassemblent et synthétisent des données sur les points chauds de la biodiversité, le patrimoine culturel, les sources d'eau, les sites de glissement de terrain et de nombreux autres facteurs susceptibles d'influer sur les décisions en matière de récolte. Nous avons étudié en particulier une carte ALLMA de données à Svartediket, Bergen, Norvège. Nous avons étudié les sites de captage d'eau, qui influencent également le déroulement des opérations de récolte. Les données cartographiques sont utilisées de manière itérative pour documenter les endroits où les opérateurs ont entrepris des activités de récolte. En parcourant les différentes couches cartographiques sur une tablette puis sur un téléphone, nous avons réalisé à quel point il serait facile de se perdre dans la forêt lorsque l'alimentation électrique, le GPS et les réseaux mobiles sont hors service ou inaccessibles. La forêt de données interopérables est très probablement une forêt à laquelle on accède depuis des endroits éloignés et qui comprend un ensemble très distinct de points de données pour guider les décisions d'exploitation.

Allama map of data considered by harvest buyers, showing Svartediket, Bergen, Norway. Produced by Gro Kampp Hansen, 2023.

Carte d'Allama des données de Svartediket, Bergen, Norvège. Fourni par Gro Kampp Hansen, 2023.

Arrêt 5 : Forêts participatives

Lors de notre dernière étape, nous avons examiné d'autres formes de détection et d'informatique que les ensembles de données de télédétection pourraient ne pas inclure. Tout au long de notre promenade, nous avons adopté une série de pratiques de détection, notamment en testant le pH de l'eau courante le long d'une paroi rocheuse, en nous intéressant à la manière dont les organismes peuvent agir comme des antennes et transmettre des fréquences électromagnétiques, et en examinant la manière dont les mousses, les lichens, les arbres et d'autres organismes bioindiquent la pollution et les changements de l'environnement. Nous avons également discuté de la manière dont différentes formes d'intelligence pourraient informer la façon dont nous constituons les mondes, et de la manière dont les techniques d'IA utilisent désormais de plus en plus une vaste gamme de capteurs environnementaux et de données connexes pour construire des jumeaux numériques, prédire les changements environnementaux, et même définir différentes conditions pour la gestion de l'environnement. Au cours des prochaines semaines, et dans le cadre de la série de symposiums et d'ateliers"The Only Lasting Truth Is Change", nous continuerons à spéculer, à compiler et à proposer différentes approches de la détection et de la construction de mondes forestiers.

Vegetable-based litmus test for sensing pH in forest soil and water. Developed by David Rios. Photo by Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Test décisif à base de légumes pour mesurer le pH des sols forestiers et de l'eau. Développé par David Rios. Photo du Bergen Center for Electronic Arts, 2023.

Turning moss into an antenna for detecting electromagnetic frequency. A sensing toolkit developed by Robin Everett, 2023.

Transformer la mousse en antenne pour détecter les fréquences électromagnétiques. Une boîte à outils de détection développée par Robin Everett, 2023.

Bibliothèque sur la détection forestière

Une brève sélection de textes qui alimentent l'atelier et la promenade BEK

Bennett M. M., Chen J. K., Alvarez León L. F. et C. J. Gleason. 2022. "La politique des pixels : A Review and Agenda for Critical Remote Sensing". Progress in Human Geography 46 (3) : 729–52. https://doi.org/10.1177/03091325221074691.

Chazdon R. L., Brancalion P. H. S., Laestadius L., Bennett-Curry A., Buckingham K., Kumar C., Moll-Rocek J., et al. 2016. "Quand une forêt est-elle une forêt ? Concepts et définitions de la forêt à l'ère de la restauration des forêts et des paysages." Ambio 45 (5) : 538–50. https://doi.org/10/f85w6m.

Gabrys, Jennifer. Citoyens des mondes : boîtes à outils en plein air pour la lutte environnementale. Minneapolis : University of Minnesota Press, 2022. Texte en libre accès et matériel de projet disponibles sur Manifold.

Gabrys, Jennifer. "La forêt qui marche : Digital Fieldwork and Distributions of Site". Dans le numéro spécial " Critical Walking Methodologies and Oblique Agitations of Place". Qualitative Inquiry 28, no. 2 (2022) : 228-235.

Gabrys, Jennifer. Program Earth : Environmental Sensing Technology and the Making of a Computational Planet (Université du Minnesota, 2016) : https://manifold.umn.edu/projects/program-earth.

Gabrys, Jennifer. "Sensing Lichens : From Ecological Microcosms to Environmental Subjects". Dans le numéro spécial " The Wretched Earth : Conflits botaniques et interventions artistiques. Troisième texte 151, vol. 32, no 2 (2018) : 350-367. DOI: 10.1080/09528822.2018.1483884.

Gabrys J. 2020. "Forêts intelligentes et pratiques en matière de données : De l'Internet des arbres à la gouvernance planétaire". Big Data and Society 7 (1) : 1–10. https://doi.org/10.1177/2053951720904871.

Gabrys, Jennifer, Michelle Westerlaken, Danilo Urzedo, Max Ritts et Trishant Simlai. "Reworking the Political in Digital Forests : The Cosmopolitics of Socio-technical Worlds". Progrès en géographie environnementale 1, nos. 1-4 (2022) : 58-83. DOI: 10.1177/27539687221117836.

Goldstein J. E. 2019. "La forêt politique volumétrique : Territoire , cartographie satellitaire des incendies et tourbière brûlante d' Indonésie ." Antipode 52 (4) : 1060–82. https://doi.org/10.1111/anti.12576.

Helmreich S. 2011. "De Spaceship Earth à Google Ocean : Planetary Icons, Indexes, and Infrastructures". Social Research 78 (4) : 1211–42. https://doi.org/10.1353/sor.2011.0042.

Latulippe N., Klenk N. 2020. "Making Room and Moving Over : Knowledge Co-Production, Indigenous Knowledge Sovereignty and the Politics of Global Environmental Change Decision-Making". Current Opinion in Environmental Sustainability 42 : 7-14. https://doi.org/10/ghgssh.

Peluso Nancy Lee, Vandergeest Peter. 2020. "Writing Political Forests" (Écrire des forêts politiques). Antipode 52 (4) : 1083–103. https://doi.org/10.1111/anti.12636.

Vurdubakis T., Rajão R. 2020. "Envisioning Amazonia : Geospatial Technology, Legality and the (Dis)Enchantments of Infrastructure". Environment and Planning E : Nature and Space 5 (1) : 81–103. https://doi.org/10.1177/2514848619899788.

Westerlaken, Michelle, Jennifer Gabrys, et Danilo Urzedo. "Digital Gardening with a Forest Atlas : Designing a Pluralistic and Participatory Open-Data Platform". In PDC '22 : Proceedings of the 17th Participatory Design Conference 2022 - Embracing Cosmologies : Expanding Worlds of Participatory DesignVol. 2 (août 2022), 25-32. DOI : 10.1145/3537797.3537804.

Westerlaken, Michelle, Jennifer Gabrys, Danilo Urzedo et Max Ritts. "Unsettling Participation by Foregrounding More-Than-Human Relations in Digital Forests". Environmental Humanities 15, no. 1 (2023) : 87-108. DOI: 10.1215/22011919-10216173.


Image d'en-tête : Carte NIBIO du volume de bois à Svartediket, Bergen, Norvège. Fournie par Gro Kampp Hansen, 2023.

Le matériel de l'Atlas des forêts intelligentes est libre d'utilisation à des fins non commerciales (avec attribution) sous une licence CC BY-NC-SA 4.0. Pour citer cette histoire: Gabrys, Jennifer and the Bergen Foresters, "Sensing a Norwegian Forest," Smart Forests Atlas (2023), https://atlas.smartforests.net/en/stories/sensing-a-norwegian-forest.

/
radio smart forests
NIBIO map of timber volume at Svartediket, Bergen, Norway (2023)